Recyclage & Recyclabilité des emballages ménagers papier-carton usagés

 

Recommandations à l’usage des professionnels :
 faire les bons choix techniques ! 

De quoi parle-t-on ?

De multiples opérations de finition sont possibles pour les emballages ménagers papier-carton. Alors qu’ils ne représentent qu’une part très faible du produit fini, les adhésifs utilisés pour la fabrication ou la fermeture des emballages font partie de la grande famille des adjuvants potentiellement problématiques pour le recyclage.

En effet, du fait de leur comportement au recyclage, les adhésifs peuvent former des agglomérats (stickies*).

Pour les éviter et ainsi améliorer la recyclabilité de l’emballage, on pourra :

  • Limiter la quantité d’adhésif.
  • Utiliser un adhésif qui ne se fragmente pas ou à défaut (impossibilité technique) se dissolvant dans les eaux de procédés.

Par ailleurs, la part de produits chimiques est généralement importante dans les adhésifs (43 produits chimiques déjà comptabilisés). Leur impact peut être important et ce, en dépit des faibles quantités utilisées et de l’encapsulage de certains d’entre eux.

Par conséquent, les quantités à utiliser et le type d’adhésifs sont des critères clés dans l’écoconception de l’emballage, pour éviter toute pollution du circuit de recyclage et des produits finis recyclés par d’éventuels composés chimiques. La présence de stickies précédemment cités reste encore aujourd’hui une problématique majeure des papetiers :

les adhésifs de type PSA (Pressure Sensitive Adhesive ou auto-adhésif) ont été, par exemple, identifiés comme «perturbateurs» du fait de leur fragmentabilité et indissolvabilité dans l’eau.

* stickies : petits fragments d’adjuvants difficilement filtrés après pulpage qui se déforment à la chaleur et sous pression ce qui entraîne une casse de la feuille et une dégradation de la qualité des produits.

Quelles limites ?  Quelles précautions prendre ?

Les questions à se poser concernant l’utilisation d’adhésif sont donc les suivantes:

  • Le choix du type de colle et d’adhésif n’entrave-t-il pas la recyclabilité de l’emballage usagé ?
  • Utilise-t-on la juste quantité de colle, et comment limite-t-on la quantité déposée ?
  • Les éléments d’emballage en matériaux « autres » que papier-carton sont-ils collés ou assemblés de façon à permettre une séparation facile en fin de vie ?

Pour guider le choix des colles, on peut classer celles-ci en 3 niveaux selon les perturbations qu’elles engendrent sur les installations de recyclage :

Niveau 1 / à favoriser : colles éliminables.

Il s’agit d’applications de colle produisant des films suffisamment résistants à la fragmentation dans toutes les conditions de pulpage actuellement existantes. Il en résulte la formation de particules de colle de taille suffisante pour être éliminées mécaniquement, et ce, à au moins 90%. Les colles thermofusibles (non PSA) en particulier entrent dans cette catégorie.

Niveau 2 / à recommander si le niveau 1 n’est pas accessible : colles hydro-dispersables.

Les effets indésirables sont possibles (stickies secondaires) mais sont limités. Les stickies sont en effet traités via le circuit des eaux dans la plupart des procédés de recyclage.

Niveau 3 / à proscrire : Colles fragmentables et insolubles dans l’eau.

Il s’agit de colles au comportement intermédiaire avec des problèmes systématiques. Les films ne se dispersent que partiellement et la fraction non dispersée donne naissance à une multitude de fragments de petites tailles lors du pulpage. Ces particules, difficilement éliminées par les installations de classage vont polluer l’ensemble de la chaîne de recyclage. Cette situation reste la plus défavorable car ni la gestion des eaux, ni l’épuration de la pâte ne sont vraiment efficaces. La plupart des colles PSA entrent dans cette catégorie.

Références : Guide pratique d’eco-conception Procarton

http://www.ecoemballages.fr/actualite/guide-pratique-pour-leco-conception-des-emballages-menagers-papier-carton

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience. En naviguant sur notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus